Quelques retours d’expérience pour améliorer votre stratégie développement durable

 

Kevin Hagen a été en charge de la stratégie développement durable et de la responsabilité sociétale de l’entreprise RecreationalEquipment Inc, spécialisée dans l’équipement pour les sports outdoor.

Hagen nous rapporte 4 enseignements tirés de son expérience à propos des projets innovants en matière de développement durable:

-          L’innovation est au-dessus du compromis. « Pas de compromis »: cela paraît un peu simpliste. Tout en entreprise (et même en-dehors) est affaire de désaccord, de négociation et de compromis. Pourtant, d’après Hagen, penser qu’une chose est impossible signifie qu’il y a une réelle opportunité d’apporter une solution innovante et durable. Un compromis limiterait l’ampleur de l’innovation.

-          L’innovation incrémentale est la base de l’innovation de rupture. Selon Hagen, l’innovation incrémentale n’est pas suffisante. Deux alternatives: créer une chaîne de « petites » innovations incrémentales pour aboutir à une véritable innovation de rupture (on parle d’incrémentation radicale). Ou alors s’appuyer sur une innovation incrémentale pour développer une innovation de rupture. Un exemple? Imaginez une maison utilisant les dernières innovations en matière d’isolation (innovation incrémentale). Ces solutions ont un coût plus élevé que les isolants classiques, pourtant elles permettent de mettre en place un système de chauffage fonctionnant au solaire ou autre énergie renouvelable et de réaliser des économies à la consommation (innovation de rupture).

-          Se fier aux mesures et non à votre intuition. Hagen met en avant l’idée que les premières intuitions en matière de développement durable ont besoin d’être confrontées à des mesures et des données chiffrées. Bien souvent, les intuitions de départ sont fausses et on prend le risque de partir sur une fausse piste.

-          Apporter une vision positive. Pour convaincre et renforcer un projet en matière de développement durable, Hagen soutient l’idée qu’il faut présenter une vision positive des effets à venir grâce au changement plutôt que de s’arrêter aux effets négatifs d’un status quo.